Category Archives: Brice Sinsin

Projects in which Prof Brice Sinsin was involved

Goal: A citizen science project and a set of guides has been set up on the citizen science platform iNaturalist for the protected areas of the WAP complex in the border region of Benin, Burkina Faso and Niger, intending to help students, park rangers and ecotourists with animal an…

A citizen science project and a set of guides has been set up on the citizen science platform iNaturalist for the protected areas of the WAP complex in the border region of Benin, Burkina Faso and Niger, intending to help students, park rangers and ecotourists with animal and plant identification. ferns: http://www.inaturalist.org/guides/3961 monocots: http://www.inaturalist.org/guides/3918 legumes: http://www.inaturalist.org/guides/3962 non-leguminous dicots: http://www.inaturalist.org/guides/3963
Improving Climate Change Adaptation and Food Security in Benin and West Africa.
Combating climate change and desertification in West Africa RESULTS IN BRIEF Scientists from the EU and West Africa have worked together to investigate the effects of desertification in West Africa and implemented mitigation measures alongside local people. These measures included restoring the ecosystem through tree plantations for carbon sequestration, sometimes known as carbon forestry.© Anne Mette Desertification and land degradation occur in arid, semi-arid and dry sub-humid areas and are driven by climatic variations and human activity. The result can be the degradation of soil and vegetation over billions of hectares of rangeland and cropland. The UNDESERT (Understanding and combating desertification to mitigate its impact on ecosystem services) project was established to provide greater insight into desertification and land degradation, and their impacts on ecosystems. The aim was to combat desertification and land degradation in order to mitigate the impacts on ecosystem services and consequently on human livelihoods. This can set in motion a positive cycle that can contribute to alleviating poverty and generate benefits at the community level in accordance with the United Nation’s Millennium Development Goals. Researchers took an interdisciplinary approach, using remote sensing data with vegetation, soil and socioeconomic information for application in novel computer modelling techniques. They worked with local stakeholders to assess the impact of desertification and to ensure successful implementation of sustainable management practices. In addition, the consortium developed decision-support tools and best practice guidelines for natural resource managers based on early warning indicators of environmental degradation. Risk assessments were conducted in six different case studies on a national and a local scale to investigate the effect of land use and climate change on plant species distribution and diversity patterns. Results showed that both land use and climate pose high risks for plant species distribution and diversity patterns. In addition, climate and land-use changes are a serious risk for the diversity of food species. The consortium employed 17 African PhD students who received training to implement the project’s work and help mitigate risks from future demographic and climatic changes. Results will be directly transferred to international programmes in order to support strategies and initiatives. UNDESERT helped to mitigate climate change through increased carbon sequestration. It also provided better scientific understanding of reliable indicators thereby helping policymakers to formulate concrete management interventions for mitigating desertification. In this way the project worked to improve the lives of local people and support capacity building through the close collaboration of scientists and stakeholders. A project video is available online: https://www.youtube.com/watch?v=e0gpzL61ZBc PARTNERS Aarhus University, Denmark (coordinator) University of Abdou Moumouni, Niamey, Niger University of Cheikh Anta Diop of Dakar, Senegal Johan Wolfgang Goethe University, Germany Senckenberg Research Institute, Germany University of Ouagadougou, Burkina Faso University of Bobo Dioulasso, Burkina Faso University of Abomey-Calavi of Cotonou, Benin Biosclimate Research and Development, Edinburgh, U.K FUNDING EU-FP7 HOMEPAGE www.undesert.neri.dk EU PROJECT PAGE https://cordis.europa.eu/result/rcn/92175_en.html
Archived project
Sustainable Use of Natural Vegetation in West Africa RESULTS IN BRIEF SUN, gathered local and international expertise to create a framework for vegetation management in west Africa. Improved interaction between scientists and stakeholders promises to prevent further deterioration of valuable ecosystems. Anne Mette Lykke The natural vegetation of semi-arid west Africa is of immense importance to local ecosystems as well as the livelihood of the local population. Unfortunately, poor management and unsustainable use is bringing about rapid deterioration of the vegetation. To reverse this worrying trend of destruction of a crucially important resource, a major EU-funded project was set up involving institutions from across Europe and west Africa. The ‘Tools for management and sustainable use of natural vegetation in West Africa’ (SUN) project aimed to bridge the gap between global initiatives, scientific information and the realities of life in Africa where practical solutions are required. SUN aimed to develop new management tools and solid management strategy to improve sustainable use of natural vegetation. The scientists combined vegetation dynamics and causal factors as well as economic instruments and policies to come up with a recipe for sustainable economic growth. To study human impact on phytodiversity, models were constructed using data from maps of vegetation from land use and protected areas. Overall, the scientists worked to understand vegetation dynamics and the factors that bring this about to identify and protect vulnerable areas and habitats. The scientists derived maps that show the changes in vegetation from 1982 to 2008 from indices subject to evaluation. Growing season peak time, greenness, length of season and shape of the phenological profile were used to correlate plant changes with rainfall and temperature patterns. A comprehensive database at http://www.westafricanvegetation.org/ houses the phytosociological and tree (dendrometric) data as well as lists of flora. Adapted to offline and therefore field use where the Internet may be slow, the vegetation data network allows upload of data sets for registered users. For users, the SUN map server facilitates the use of spatial information in SUN areas in west Africa to input into geographic information systems (GIS) for further processing. The SUN countries folder contains a vast range of data – from cities and villages to vegetation, geology and soils, as well as administrative boundaries. SUN has developed a major information platform for sustainable vegetation management in west Africa. The achievements of the SUN project will be fortified by data input from other projects. One key example is that the SUN map server will be updated regularly with data collected from the follow-on Seventh Framework Programme (FP7) initiative ‘Understanding and combating desertification to mitigate its impact on ecosystem services’ (Undesert). MORE DETAILED RESULTS Workpackage 1. Maps of vegetation patterns and land use units have been prepared for the project core areas. Extensive vegetation inventories from land use areas and protected areas have been conducted and data are stored in a vegetation database (WP4) and used for modelling of phytodiversity patterns in relation to human impact. Population dynamics of several highly valued species show declining tendencies in land use areas compared to protected areas. An improved understanding of vegetation dynamics and their causal factors will be used to identify and protect vulnerable areas and habitats (WP5). Workpackage 2. Five indices that measure changes in phenology have been developed and evaluated to verify that these indices measure; 1) Changes in the peakedness of the growing season, 2) Changes in the average annual greenness, 3) Shifts in the time of the peak of the season, 4) Changes in the length of the season and 5) Changes in the shape of the phenological profile. These indices have been used to derive maps depicting the changes in phenology that have taken place over the period of the time series used (1982 – 2008) and to analyse the correlations between these changes and changes in the key climate parameters of precipitation and temperature. Changes in vegetation phenology are significantly correlated with changes in rainfall over much of Africa and, occasionally, with changes in temperature. Workpackage 3. Local preferences and needs in relation to vegetation use have been identified and analysed within all the core areas. Economic instruments, such as subsidies, taxation, quotas or property right institutions, have been identified and analysed according to political feasibility as tools for improved management. Cultural and socio-economic impediments to sustainable use of the vegetation are also identified and ways to redress them are explored. Workpackage 4. An online vegetation database has been developed, which allows entry of all major plot types and maximises user acceptance by a flexible access rights approach. The online database concept has the advantage of common standards, facilitated exchange, good visibility of available data and high data security. The synchronization feature with local databases makes it possible to use our database directly in the field and under slow internet conditions. the database has a digitization record of 360028 single observations and 10743 plots. Workpackage 5. Indicators of sustainable use were analysed and identified at different scales (landscape, habitat, species). For identification of vulnerable habitats and species, the Climate Change Severity Index was derived, and the population pressure on the core areas was assessed. Vegetation data were prepared for comparison of land use and protected areas, and data on highly valued species in relation to the nearest settlements were used to identify the use impact on the species. A list of indicator species is in preparation. Workpackage 6. Biophysic data (vegetation, species, landcover/landuse, ecoregions, soils, geology, climate, rivers, watersheds, slope, elevation, satellite images) and socioeconomic data (population density, villages, administrative boundaries, languages, ethnies, borders, protected sites) for the core areas in West-Africa have been gathered, compiled and processed and are available in six File Geodatabases (ESRI ArcGIS). The Map Server has been updated to GeoMoose 2.0. Workpackage 7. A participatory management plan is being prepared for each core area on the basis of vegetation, satellite and socio-economic data. Management of natural resources is being improved by increasing local populations’ awareness of new possibilities for sustainable use of forest resources and by integrating local knowledge in the management plans. The management plans are being prepared in close collaboration between researchers and local communities. Workpackage 8. Restoration activities are carried out in different ecological sites of Benin, Burkina Faso and Niger. A total of 10 ha were reforested using low-cost budget (traditional) techniques and deep ploughing. In total, 2500 saplings of value species were planted. In the Sahelian conditions, Acacia senegal and Faidherbia albida are the best species, and in the Sudanian zones, Combretum micranthum, Jatropha curcas, Bauhinia rufescens and Faidherbia albida are able to grow on degraded soils. The best low-budget techniques are half-moon, zaï and stone walls. More expensive techniques like deep ploughing present more effect on soil restoration and biodiversity conservation. Workpackage 9. Dissemination is an important part of all research activities, and all 20 Ph. D. students will focus on disseminating research results. The dissemination is carried out on various levels: information to international institutions, local governments, natural resource management organisations, NGOs and local communities. The scientific results are published in international journals and in brochures in a simplified form. Presently, 29 scientific publications are published in international reviews and more are on the way. PARTNERS Aarhus University, Denmark (coordinator) Danish Institute of Agricultural Sciences, Denmark University of Cheikh Anta Diop of Dakar, Senegal Johan Wolfgang Goethe University, Germany Senckenberg Research Institute, Germany University of Ouagadougou, Burkina FASO University of Bobo Dioulasso, Burkina Faso University of Abomey-Calavi of Cotonou, Benin University of Abdou Moumouni of Niamey, Niger FUNDING EU-FP6 INCO-dev PROJECT PAGE https://cordis.europa.eu/project/rcn/81309_en.html

Élections rectorales à l’UAC : le Professeur Maxime da-Cruz élu nouveau recteur de l’UAC avec 65.50% des suffrages

Maxime da Cruz, nouveau recteur de l'UAC

Au terme du second tour des élections rectorales qui a eu lieu ce 8 novembre 2017, la liste “Nouvelle Vision” de Maxime da Cruz est arrivée en tête avec 65.50% des suffrages contre 34.50% pour “Myba Excellence”. Il devient donc le prochain recteur de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac).

Les résultats du premier tour des élections donnaient en tête les listes “Nouvelle vision” de Maxime da Cruz et “Myba Excellence” de Delphin Mèhinto. Le nouveau recteur qui succède à Brice Sinsin était son premier vice-recteur.

La nouvelle équipe rectorale que dirigera Maxima da Cruz prend service le 18 décembre prochain pour un mandat de trois ans.  Source: http://www.ortb.bj/index.php/component/k2/item/7323-maxime-da-cruz-nouveau-recteur-de-l-uac.

 

////////////////////////////////////

Élections rectorales à l’UAC : le Professeur Maxime da-Cruz élu recteur selon les grandes tendances

La liste NOUVELLE VISION du Professeur Maxime da-Cruz , au vue des chiffres sortis des dépouillements au niveau des bureaux de vote, sort gagnant des élections rectorales. Elle vient donc à bout de la liste MYBA-EXCELLENCE du Professeur Delphin Mehinto, qui n’est pas visiblement arrivé à convaincre les électeurs, ceci malgré son alliance avec la liste EXCELLENCE.

Selon les grandes tendances, la liste NOUVELLE VISION vient en tête avec 617 voix soit un pourcentage de 65,50% suivie de la liste MYBA-EXCELLENCE avec 327 voix soit un pourcentage de 34,50%. Cette fois-ci c’est la meilleure, le Professeur da-Cruz succède au recteur Brice Sinsin , sauf retournement de situation, car il appartient à la commission de supervision de donner les résultats provisoires et définitifs.

Ces résultats montrent qu’au delà de ce qu’on pourrait penser, la participation de da-Cruz à la gestion de l’équipe rectorale sortante n’a véritablement pas pesé dans le choix des électeurs. Il aurait pu être victime d’un vote sanction , si l’on doit se fier aux différentes critiques enregistrées contre cette gestion.

La bataille aura été longue , mais au bout du rouleau une nouvelle ère s’ouvre pour

l’université d’Abomey-Calavi. Le nouveau recteur prend officiellement service le 18 décembre 2017.

Source: http://www.radiobenindiaspora.com/elections-rectorales-a-luac-professeur-maxime-da-cruz-elu-recteur-selon-grandes-tendances

 

//////////////////////

Élections rectorales à l’Uac : Maxime da Cruz élu nouveau recteur

Le professeur MAXIME-DA-CRUZ élu recteur de l'Uac

Le professeur MAXIME-DA-CRUZ élu recteur de l’Uac

C’est le professeur Maxime da Cruz qui succède au recteur sortant Brice Sinsin à la tête de l’université d’Abomey-Calavi. Le second tour des élections rectorales qui a opposé ce mercredi 8 novembre 2017 la liste Nouvelle Vision  de Maxime da Cruz à celle de MYBA Excellence dirigée par le professeur Delphin Mehinto a livré son verdict dans la soirée de ce même mercredi. Selon les grandes tendances, la liste Nouvelle Vision  vient en tête avec 617 voix soit un pourcentage de 65,50% suivie de la liste MYBA Excellence avec 327 voix soit un pourcentage de 34,50%. Dans les heures à suivre, le président de la commission de supervision Kossivi Attikleme devra proclamer les résultats provisoires et définitifs. Le nouveau recteur prendra service le 18 décembre prochain. Maxime da Cruz a été vice recteur pour le mandat de Brice Sinsin.

Marcus Koudjènoumè

Source: http://quotidien-lematinal.info/elections-rectorales-a-luac-maxime-da-cruz-elu-nouveau-recteur

 

Préface de la biographie du Prof. Sinsin Augustin Brice par Prof. Guy Apollinaire MENSAH

Pourquoi Dr Ir. Roland Holou a-t-il décidé faire la biographie de son maître Prof. Sinsin et l’intituler « Le Vrai Secret de la Vie et du Succès de l’Intellectuel et Développeur Africain Sinsin Augustin Brice » ? La réponse est que Dr Holou veut faire découvrir au lecteur toutes les facettes du parcours magistral et majestueux de ce Professeur hors pair qui devient un modèle que la génération montante et de relève est invitée à imiter et chercher à surpasser.

Le lecteur de cette biographie saura que Prof. Sinsin est reconnu comme celui qui

1) aime lire et respecter les hommes et les normes sociales,

2) aime rendre compte des ressources à lui allouer,

3) aime écouter son prochain pour pouvoir bien l’aider,

4) veille sur ces principes dans une simplicité et une ouverture d’esprit avérées,

5) aime la culture du travail, de la confiance et de la libéralité,

6) dédaigne les amateurs des problèmes,

7) déteste le gain facile,

8) aime bien payer ses ouvriers et collaborateurs,

9) a trop œuvré pour la promotion des bras valides,

10) adore la collaboration avec les autres et le travail en équipe,

11) a formé une kyrielle de cadres pour le développement de nombreux pays,

12) est l’un des rares cerveaux ayant consacré leur vie à protéger et à valoriser les ressources naturelles (végétaux et animaux sauvages) et les humains … et

13) l’absence au foyer affecte quelque peu la joie de sa tendre, aimée et exceptionnelle épouse Blandine Sinsin-Aïssi mais qui l’épaule tout le temps…

 

Dans cette biographie, l’auteur ne conduit pas le lecteur dans un labyrinthe de la vie de Prof. Sinsin, mais il lui souligne et lui montre plutôt comment un homme, un scientifique et un vrai passionné peut se tracer une ligne de conduite et se doter de principe afin de surmonter tous les obstacles jonchant son chemin en se remettant tout temps en cause pour atteindre son but et obtenir la satisfaction et le réconfort moral du travail bien accompli. Ayant tout bravé dans sa vie, Prof. Sinsin ne fonctionne pas sur les caractères négatifs des gens, mais s’il accepte d’aller avec quelqu’un, c’est avant tout la valeur positive que cette personne possède, si infime fût-elle, qu’il aime valoriser. L’auteur partage avec le lecteur la réponse suivante reçue à sa question ‘qu’est ce qui a été le secret de son succès ? posée au Prof. Sinsin : Le secret de sa réussite n’est pas un secret, mais plutôt l’addition de chaque effort, de chaque passion, de chaque résultat obtenu. La base de son succès, c’est sa passion pour les choses qu’il choisit de faire. En effet, celui qui se met au travail et suit sa passion, finit toujours par récolter le fruit de ses efforts.

Je vous invite à lire ce livre “ Le Vrai Secret de la Vie et du Succès de l’Intellectuel et Développeur Africain Sinsin Augustin Brice ” en commençant par la Table des matières où vous trouverez une kyrielle de titres et sous-titres parmi lesquels ceux-ci déjà sélectionnés pour vous : Parents et naissance de Brice Augustin Sinsin ; Education primaire et secondaire ; Formation universitaire et vie estudiantine ; Rencontre, mariage et enfants du couple Sinsin ; De l’ingéniorat au doctorat ; Clin d’œil aux enseignants et collègues de Sinsin Augustin Brice ; Début de fonction à la FSA ; Opportunités de travail après le doctorat et retour au pays ; Rencontre de Roland Holou et Sinsin Augustin Brice, et origine de ce livre ; Renommée scientifique avant le rectorat ou Renommée scientifique à la veille de l’ascension au rectorat ; Réformes du Vice-Recteur Sinsin ; Résumé des réformes de l’équipe du Recteur Sinsin à l’UAC ; Les prix et honneurs internationaux ; Les passions et principes de Sinsin Augustin Brice cachent le code de ses secrets ; L’humour et la prière du vin ; Toujours chercher à faire du bien aux autres ; Gestion du prix payé par la famille Sinsin ; Pourquoi et comment réformer la démocratie et les constitutions africaines ; Reformer la formation des diplomates africains et associer la diaspora aux questions de développement ; Conclusion critique et Prière pour Sinsin Augustin Brice ; Au sujet de l’auteur, Dr Ir. Roland Holou.

Je vous invite à lire comme je l’ai fait afin de mieux cerner les dix points qui suivent :

  1. Sinsin est un homme qui excelle dans les luttes de très longue haleine et qui ne s’essouffle pas vite. Quand il s’engage dans une lutte, il aime aller jusqu’au bout.
  2. Sinsin adore la nature et aime admirer les gens dans leur naturel. Ainsi, Brice souligne que, si on arrive à comprendre ses réflexes humains, c’est relativement aisé de comprendre quelle est la part de mérite d’un homme qu’il faut valoriser ou accepter en termes de défauts ou aspects positifs dans les collaborations.
  3. Sinsin se dit surtout qu’il n’y a rien d’extraordinaire dans ce qu’il fait. Brice aime régler de problèmes plus qu’il n’en crée aux autres. Ainsi, l’une de ses premières méthodes de travail, c’est qu’il sait bien poser les problèmes. En effet, il est convaincu qu’on ne sait pas résoudre un problème mal posé. Il faut apprendre à comprendre et à bien poser les problèmes.
  4. Quand Prof. Sinsin met en place un principe, il dégage une partie de son énergie pour le surveiller et le respecter. Ainsi, pour ne pas limiter son épanouissement, il préfère limiter ses principes à des principes et à des outils de développement.
  5. Lorsque Prof. Sinsin donne un devoir et que moins de la moitié de ses étudiants à la moyenne, il n’accuse jamais les étudiants. Il se dit toujours qu’il n’a pas eu soit la patience nécessaire, ou le temps, ou la meilleure pédagogie pour faire passer son enseignement. Pour lui, l’échec de ses étudiants traduit en partie ses insuffisances.
  6. Sinsin soutient qu’il est impossible de développer une institution si on ne peut pas faire confiance à ses collaborateurs. La confiance permet de non seulement travailler en équipe mais aussi de confier ou de déléguer des tâches et espérer des résultats. En se basant sur la loi naturelle et philosophique ‘tout homme mis en confiance donne le meilleur de lui’, Brice met tous ses collaborateurs en confiance.
  7. Pour Prof. Sinsin, les hommes peuvent être dirigés sous deux aspects fondamentaux. Ainsi, le dirigeant peut choisir d’être (1) celui qui rougit et tout le monde se plie ou (2) celui qui essaie toujours de montrer par son action ce qui est respectable en lui. Brice préfère la seconde option et pour ne pas se faire rattraper par ses propres principes et les normes académiques recommandables, il aime régulièrement se poser les trois questions suivantes : -i- Est-ce que je respecte les normes académiques requises ? –ii- Est-ce que les règles académiques me protègent ? –iii- Est-ce que je suis dans la légalité ? S’il répond oui à chacune de ces questions, il n’y a rien qui l’arrête, il fonce.
  8. Sinsin pense que si les équipes de direction rectorale l’ayant précédé avaient été aussi ouvertes, les réformes qu’il a initiées auraient eu lieu avant lui et les étapes actuelles de ses initiatives devraient être dépassées de loin depuis très longtemps. Ainsi, son rôle serait d’ajouter de nouvelles actions quantitativement plutôt que de reprendre de nombreuses choses à gérer qualitativement.
  9. Quand les félicitations accourent, le Recteur Sinsin remet toujours les pendules à l’heure et la balle à terre en vue de remotiver les siens, car les prix sont des défis que l’université peut relever dans la synergie et dans la fraternité. Les prix reçus sont pour lui un motif d’encouragement et de relance dans le travail.
  10. Tout n’a pas été parfait et rose dans la vie de Prof. Sinsin. Ainsi, les promotions, prix, honneurs, principes, passions et éloges de Brice ont été obtenus grâce aux sacrifices que le ménage de Brice a consentis depuis des années. Tout lecteur voulant l’imiter saura aussi faire son choix pour ne pas commettre certaines erreurs et vivre les défis que Brice a su gérer, mais qui ne sont pas connus du public. Certes, la simplicité de Madame Sinsin-Aïssi a beaucoup contribué à l’équilibre du foyer de Sinsin. Madame Sinsin-Aïssi défend comme principe l’amour du prochain, l’honnêteté et l’humilité. Quelle femme de valeur qui, bien qu’intellectuelle très éduquée, arrive à reconnaître à son époux sa place d’honneur ! Les jeunes intellectuels doivent y tirer des leçons, car ce n’est pas parce qu’une épouse a autant de diplômes universitaires qu’elle doit s’égaler à son mari ou qu’elle doit lui tenir la tête au foyer, tout comme les sociétés occidentales le défendent. Malgré cette délicate situation, Madame Sinsin-Aïssi est très fier de son époux et vice versa.

J’ai lu et parcouru de fond en comble et avec passion cette biographie pour les trois raisons essentielles suivantes :

  • Satisfaire la demande suivante de l’auteur Dr Ir. Roland HOLOU : « J’ai écrit un livre sur Prof. Sinsin et j’ai besoin de votre aide. Avant de l’envoyer à l’éditeur pour publication, j’ai jugé bon que vous le lisiez pour des commentaires et si possible faire la préface. Merci d’avance et à bientôt.»
  • Mieux connaître Brice que j’ai rencontré pour la première fois en 1979 au Lycée Béhanzin à Porto-Novo. En effet, Brice faisait partie de la 1ère promotion des bacheliers en mission d’enseignement et service patriotique à qui j’ai été choisi comme modèle pour m’entretenir avec eux du bien-fondé de faire le service civique et patriotique après le baccalauréat avant d’entrer à l’université, l’une des multiples revendications contenues dans la motion de grève illimitée de 1979 des élèves ingénieurs agronomes de la Faculté des Sciences Agronomiques de l’Université Nationale du Bénin dont j’étais l’un des auteurs à ma qualité de responsable de la 6ème promotion des agronomes.
  • Mieux découvrir Brice car cinq ans après notre 1ère rencontre, l’occasion m’a été offerte –i- d’échanger et de partager ma passion avec lui en 1984 quand il est venu visiter en compagnie du Prof. J. C. Heymans le PBAA (Projet Bénino-Allemand d’Aulacodiculture) que je dirigeais, -ii- d’harmoniser nos points de vue et de tisser une collaboration parfaite restée sans interruption à partir de 1993 lorsqu’il m’a invité à dispenser les cours d’apiculture et d’élevage des rongeurs, puis à participer aux sorties de terrain sur la faune à la FSA, -iii- d’être dans la même équipe que lui à partir de 1996 lors de l’exécution des activités et des campagnes de captures des rongeurs et des reptiles pour le RéRE (Réseau Rongeurs et Environnement), une organisation non gouvernementale dont nous en sommes les membres fondateurs et -iv- en janvier 2001 lorsqu’il m’a démontré la pertinence de m’inscrire au CAMES et c’est ce qui m’a valu d’accéder au dernier grade des chercheurs du CAMES.

L’auteur Dr Ir. Roland Holou termine cette passionnante et intrépide biographie par une conclusion critique et une prière fervente à son et notre cher Prof. Dr Ir. Brice Augustin Sinsin où il l’invite à mettre Dieu le créateur et son fils Christ Jésus dont il ne nie guère leur existence au sein de ses réflexions. Dans cette prière l’auteur rappelle que la plupart des pères de la science moderne comme Grégoire Mendel, le père de la génétique, Carl Linnaeus, le père de la botanique systématique et Louis Pasteur, le père de la médicine préventive, étaient tous des chrétiens créationnistes. Mieux, le célèbre mathématicien, physicien et alchimiste Isaac Newton, le physicien et chimiste Michael Faraday, le père de l’électromagnétisme et l’électrochimie, le physicien et mathématicien Ecossais James Clerk Maxwell et le célèbre Italien Galilée, étaient des chrétiens fervents. L’illustre mathématicien Leonhard Euler croyait aussi au Dieu de la Bible… ! Par conséquent, pourquoi l’illustre ingénieur agronome écologue du Bénin, Brice Augustin Sinsin en serait-il moins ? Amen !

Dr Ir. Guy Apollinaire MENSAH

Directeur de recherche du CAMES

Chercheur-Enseignant à l’INRAB

 

CoverPage

Biographie de Sinsin Augustin Brice: L’incontestable contemporain réformateur Africain de l’UAC Bénin

Au temps des philosophes antiques, l’Afrique était le centre du savoir. Ai-je besoin de vous rappeler la place des penseurs Africains dans l’histoire de la science ? De nos jours, un autre vent scientifique, réformateur et développeur est en train de souffler au Bénin, le quartier latin de l’Afrique. La biographie du leader, Brice Augustin Sinsin (www.BriceSinsin.com) capitalise les faits se rapportant à ce vent réformateur qui est applaudi des 4 coins du globe.

 

Biography of Brice Sinsin

Biographie de Brice Augustin Sinsin : Vie, succès, et secrets d’un intellectuel et développeur Africain

Pourquoi Dr Ir. Roland Holou a-t-il décidé faire la biographie du Prof. Brice Sinsin? Prof. Guy Apollinaire Mensah repondit à cette question dans la préface du livre en soulignant que « Dr Holou veut faire découvrir au lecteur toutes les facettes du parcours magistral et majestueux de ce Professeur hors pair qui devient un modèle que la génération montante et de relève est invitée à imiter et chercher à surpasser ». Dans cette biographie, l’auteur ne conduit pas le lecteur dans un labyrinthe de la vie de Prof. Sinsin, mais il lui souligne et lui montre plutôt comment un homme, un scientifique et un vrai passionné peut se tracer une ligne de conduite et se doter de principe afin de surmonter tous les obstacles jonchant son chemin en se remettant tout temps en cause pour atteindre son but et obtenir la satisfaction et le réconfort moral du travail bien accompli.

 

Sinsin Augustin Brice est venu au monde le 03 mars 1959 à Djidja, à la veille de l’indépendance du Dahomey qui, plus tard, devint «République Populaire du Bénin» sous le règne du Président Mathieu Kérékou, puis «République du Bénin» avec l’arrivée du Renouveau Démocratique. Le lecteur de cette biographie saura que Prof. Sinsin est reconnu comme celui qui 1) aime lire et respecter les hommes et les normes sociales, 2) aime rendre compte des ressources à lui allouer, 3) aime écouter son prochain pour pouvoir bien l’aider, 4) veille sur ces principes dans une simplicité et une ouverture d’esprit avérées, 5) aime la culture du travail, de la confiance et de la libéralité, 6) dédaigne les amateurs des problèmes, 7) déteste le gain facile, 8) aime bien payer ses ouvriers et collaborateurs, 9) a trop œuvré pour la promotion des bras valides, 10) adore la collaboration avec les autres et le travail en équipe, 11) a formé une kyrielle de cadres pour le développement de nombreux pays, 12) est l’un des rares cerveaux ayant consacré leur vie à protéger et à valoriser les ressources naturelles (végétaux et animaux sauvages) et les humains …

 

PrixParis3

L’un des prix internationaux de l’UAC lors du mandat du recteur Brice Sinsin. Le leadership averé de Prof Sinsin a rapporté plus de 12 prix internationaux à l’Université d’Abomey Calavi …

Le temps manquerait s’il fallait énumérer le nombre de dossiers et de cadres que le Prof Sinsin a défendus et promus. Les Béninois sont très intelligents certes, mais s’ils décident d’employer leur intelligence pour vous nuire, vous êtes grillés. Ai-je besoin de vous rappeler ce que disait le célèbre philosophe français Emmanuel Mounier bien avant les indépendances du Dahomey (actuel Bénin) en 1960 : « Le Dahomey est le quartier latin de l’Afrique. Mais cet intellectualisme fait de méchanceté et de mesquinerie est de nature à retarder le développement du pays». Sans l’intervention et la libéralité du Prof Sinsin A. Brice, plusieurs cadres Béninois seraient bloqués par ce que Maître Robert Dossou qualifie de ‘‘Béninoiserie’’, ce jeu de blocage des uns et des autres bien reconnu à certains méchants génies Béninois qui aiment aussi compliquer les choses avec la sorcellerie, le Vodou et bien d’autres forces spirituelles que je ne saurais vraiment expliquer dans l’espace de cette biographie. Malgré ces menaces et actions parfois occultes, le professeur Sinsin a toujours le souci de voir ses étudiants réussir.

 

Cette biographie explique comment cet Africain fonctionne sur la base de passions et principes qui cachent le code de sa réussite que beaucoup cherchent à imiter sans vouloir payer le prix. Il propose aussi des stratégies pour réformer la démocratie et les constitutions africaines en vue de les adapter aux besoins du peuple africain, tirer leçons des systèmes de chefferies traditionnelles en Afrique, faire des pays africains des États-Nations, reformer la politique en Afrique et la formation des diplomates Africains. L’auteur termine cet ouvrage par une conclusion critique et une prière fervente.

 

L’auteur de cette biographie, Dr Roland Holou, est un citoyen Américain et Béninois, scientifique, écrivain, businessman, développeur, et consultant international. Roland a obtenu un doctorat en sciences végétales, entomologie et microbiologie aux États-Unis. Il est récipiendaire de plusieurs prix et titres honorifiques dont: “Top Ranked U.S. Executive Award”, “Who’s Who in the World”, “Who’s Who in America”. Il est le Fondateur et PDG de DiasporaEngager, www.DiasporaEngager.com, la première plateforme mondiale des diasporas et parties prenantes. Pour savoir plus sur Roland, visiter www.RolandHolou.com. Pour savoir davantage sur les diaspora, il faut visiter http://DiasporasNews.com/

Brice Augustin Sinsin: The Famous Intellectual and Developer that the Diaspora and their Stakeholders Must Know

Engaging with the international diaspora implies also helping the diaspora to better know the people that they left behind in their home country. It also implies assisting those in the country of residence of the diaspora to value, celebrate and cherish the good achievements of their peers who are succeeding. When it comes to the contemporary African intellectuals, scientists, leaders, developers, managers, reformers, and educators, one name has been locally and internationally leading the list: Prof Brice Augustin Sinsin.

 

Brice Augustin Sinsin

Best Manager of the Year in Science and Education Award in 2013 from the International Socrates Committee in Europe.

Brice Augustin Sinsin was born in 1959, a year before the independence of his native country, Benin Republic (West Africa). Despite the challenges surrounding his childhood, Brice Sinsin worked very hard until he earned a Ph.D. with distinction in Agronomy at the Free University of Brussels (Belgium) in 1993. Having overcome every challenge on his way, Prof Brice Sinsin is today internationally applauded not only for his scientific achievements, but also for his management and leadership ability that has been best known after he became the Rector/Chancellor of the University of Abomey Calavi (UAC), the biggest university (consisting of more than 100,000 students) of Benin. During his tenure at the head of UAC, Prof Sinsin won several awards including the “Best Manager of the Year in Science and Education” in 2013 from the International Socrates Committee in Europe. In less than 4 years, his undeniable leadership and reforms brought more than a dozen of international prizes and awards to UAC.

 

His sense of teamwork, franchise, and reputation allowed him to extensively build a strong network of collaborators across the globe from Belgium, Benin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Cameroon, China, France, Gabon, Germany, Ghana, Iran, Kenya, Malawi, Mali, Mauritania, Namibia, Netherlands, Niger, Nigeria, Republic of Central Africa, Senegal, Sierra Leone, South Africa, South Korea, Sweden, Togo, Uganda, United Kingdom, USA, etc. He has supervised more than 50 PhD Students in Africa, Europe, America, Asia, etc. Prof Brice Sinsin is the Director of the “Laboratory of Applied Ecology”.

 

Biography of Brice Sinsin

Biographie de Brice Augustin Sinsin : Vie, succès, et secrets d’un intellectuel et développeur Africain

A few days ago, the Biography of Prof Brice Sinsin was published. The 18 chapters of that book revealed the true facets and secrets of his masterful journey. Indeed, Brice Sinsin is a Beninese, a beloved father, a tireless leader, a rigorous developer, a generous educator, an undeniable reformer, and a proven scientist that has braved everything in his life, from childhood to the top of modern science where the sweat of his brow raised him to an internationally acclaimed reputation. Forerunner of a new approach to science policy for the emergence and development of nations, Prof Brice Sinsin is a model that all generations are invited to imitate and seek to surpass. His biography explains how this Beninese works on the basis of principles and passions that hide the code of his success that many seek to emulate without wanting to pay the price. In the 300 page biography, Prof Sinsin also proposes strategies to reform the African democracy and constitutions to suit the needs of the African people, learn from traditional leadership systems in Africa, make African countries more national and patriotic, reform politics in Africa and better train the African diplomats. The author ended the biography with a critical conclusion and a fervent prayer. To learn more about this biography, please visit www.BriceSinsin.com. To get your copy of the biography, please click here:

 

This biography was written by Dr Roland Holou (www.RolandHolou.com), a scientist, a businessman, a published author, and an international consultant. He obtained his Bachelor Degree in Agronomy and his Master of Science Degree in Agricultural Engineering at the University of Abomey Calavi in Benin. He has a Ph.D. in Plant, Insect and Microbial Sciences at the University of Missouri (USA) where he graduated as the Doctoral Marshal (first of his class). Roland Holou is the Founder and CEO of DiasporaEngager (www.DiasporaEngager.com), the premier global diaspora engagement network platform that connects the international diasporas to each other and to opportunities anywhere. To learn more about Roland or the international diaspora, please visit: http://DiasporasNews.com/

Biographie de Brice Augustin Sinsin: Vie, Succès, et Secrets d’un Intellectuel et Développeur Africain

Résume de la Biographie de Brice Augustin Sinsin

Dans les 300 pages de cette biographie autorisée publiée aux Éditions l’Harmattan en France, Dr Roland Holou dévoile les vraies facettes et secrets du parcours magistral du Professeur Brice Augustin Sinsin, un Béninois, père de famille, infatigable leader, rigoureux développeur, généreux éducateur, incontestable réformateur, et un passionné de la recherche scientifique, qui a tout bravé dans sa vie, depuis son enfance jusqu’au sommet de la science moderne où la sueur de son front l’a hissé avec une renommée internationalement applaudie. Précurseur d’une nouvelle approche sur la politique scientifique pour l’émergence et le développement des nations, le recteur Brice Sinsin est un modèle que la génération montante et de relève est invitée à imiter et chercher à surpasser.

Ce livre explique comment cet Africain fonctionne sur la base de passions et principes qui cachent le code de sa réussite que beaucoup cherchent à imiter sans vouloir payer le prix. Il propose aussi des stratégies pour réformer la démocratie et les constitutions africaines en vue de les adapter aux besoins du peuple africain, tirer leçons des systèmes de chefferies traditionnelles en Afrique, faire des pays africains des États-Nations, reformer la politique en Afrique et la formation des diplomates Africains. L’auteur termine cet ouvrage par une conclusion critique et une prière fervente.

 

Pour commander le livre

Ce livre peut être commandé dans les librairies non loin de vous ou en cliquant sur l’adresse suivant http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=47354

 

 

Photos, commentaires et critiques

Vous êtes tous invité à aller sur ce lien pour soumettre et pour voir des photos d’illustration, de souvenirs et de terrain de Prof Brice Sinsin.

Sur ce site, l’opportunité vous est aussi donnée de partager vos témoignages, souvenirs, et commentaires avec la communauté internationale et les lecteurs de cette biographie.

 

Au sujet de l’auteur

Citoyen Américain et Béninois, Dr Roland Holou est un scientifique, écrivain, businessman, développeur, et consultant international. Il a obtenu un doctorat en sciences végétales, entomologie et microbiologie aux États-Unis. Il est récipiendaire de plusieurs prix et titres honorifiques dont: “Top Ranked U.S. Executive Award”, “Who’s Who in the World”, “Who’s Who in America”. Il est le Fondateur et PDG de DiasporaEngager, www.DiasporaEngager.com, la première plateforme mondiale des diasporas et parties prenantes. Dr Roland Holou est l’auteur des livres:

  • La faillite des cadres et intellectuels africains. Éditions l’Harmattan. France. ISBN 978-2-296-06145-3.

 

  • A continent in tears: The origin of Africa’s collapse and how to reverse it. Scholars’ Press. Germany. ISBN-13: 978-3-639-76428-4.

 

  • Pourquoi l’Afrique pleure et s’enfonce? Les vraies causes et solutions de la misère africaine. Editions Universitaires Européennes. Allemagne. ISBN-13: 978-3-8416-6412-9.

 

Pour savoir plus sur Roland Holou, veuillez visiter www.RolandHolou.com.

 

Pour nous contacter

Pour toutes questions ou suggestions relatives à cet ouvrage, veuillez écrire à rholou@yahoo.com, ou consulter www.BriceSinsin.com/contact-us/